La Cave de Tom




Prochaine(s) Vente(s) Privée(s)

Ouverture prochainement de la nouvelle cave au Neubourg !

Les vins de Provence

Le paysage particulièrement varié et balayé par le mistral, un climat ensoleillé, chaud et sec font partie des variantes qui donnent à la Provence son caractère si singulier et ses vins uniques au monde. Pour connaître ses vins, il faut connaître la Provence dans son intégralité.

La selection de la Cave de Tom

Mobirise

12,10 €uros / la bouteille

Cuvée Val

Année : 2017

Note 4,5/5

Vin Rosé Cote de Provence Domaine Val d'Astier

Mobirise

8,90 €uros / la bouteille

Les Barescas

Année : 2017

Note 5/5

Vin rosé Cote de Provence Cuvée Prestige

Mobirise

09,10 €uros / la bouteille

One Maures

Année : 2017

Note 5/5

Vin Rosé Cote de Provence Val d'Astier

Mobirise

11,90 €uros / la bouteille

Château BEAULIEU

Année : 2017

Note 5/5

Cuvée Alexandre Coteaux d'Aix en Provence

Mobirise

16,90 €uros / la bouteille

Val d'Astier

Année : 2017

Note 5/5

Domaine Val d'Astier Vin Rosé de Provence

Mobirise

0 €uros / la bouteille

2017

Année : 0

Note 0/5

Pas de description

Mobirise

0 €uros / la bouteille

Pas d'article

Année : 2017

Note 0/5

Pas de description

Mobirise

0 €uros / la bouteille

Pas d'article

Année : 2017

Note 0/5

Pas de description

Mobirise

0 €uros / la bouteille

Pas d'article

Année : 2017

Note 0/5

Pas de description

La notation des vins

La Notation des vins est une moyènne établie d'après le retour de nos clients, aux soirées découvertes lors de nos vents privées.

Clients
%
Personnels
%

La culture des vins est aussi la vôtre...

01.

Le vignoble Provençal

Entre Méditerranée et Alpes, le vignoble provençal s’étend d'Ouest en Est sur près de 200 kms, principalement dans 3 départements : le Var, les Bouches-du-Rhône et, dans une moindre mesure, les Alpes-Maritimes.

Trois appellations majeures (représentant 96% du volume des vins d’appellations d’origine de la Provence) caractérisent ce vignoble :
-l'appellation Côtes de Provence 
et les dénominations de terroir Côtes de Provence Sainte-Victoire, Côtes de Provence Fréjus, Côtes de Provence Pierrefeu et Côtes de Provence La Londe,
-l'appellation Coteaux d'Aix-en-Provence,
-l'appellation Coteaux Varois en Provence.

La Provence représente 6% de la production française d’AOC, toutes couleurs confondues. La Provence est la 1ère région en France productrice de vins rosés AOC avec 38% de la production nationale, elle fournit environ 8% des rosés du monde.
 
Spécialiste historique des rosés limpides, fruités et généreux, le vignoble provençal n'en produit pas moins des rouges remarquables, puissants et charpentés pouvant vieillir plusieurs années en cave et des blancs aériens, tendres et délicats.

Mobirise

02.

Le rosé, c’est en Provence qu’il est né

Si la Provence est la terre de prédilection du rosé, ce n’est pas par hasard. En effet, son climat, ses terroirs, ses cépages sont propices à l’élaboration de vins de cette couleur. C’est en Provence que le vin rosé est né et sa production y est une spécialité de longue date…
Accords rosés/mets
Sous leur belle couleur saumonée, les rosés de Provence, légers, fruités, tendres, nerveux et aromatiques, offrent des saveurs inouïes dont raffole la cuisine provençale : ratatouille, artichauts barigoule, fleurs de courgettes, petits farcis provençaux, loup au fenouil, filet de rouget au thym relevé d’épices, aïoli, soupe au pistou, anchoïade, bouillabaisse. Et s’ils s’enivrent également de la saveur iodée des oursins et des violets, les rosés de Provence ne dédaignent pas pour autant les sushis japonais, la cuisine thaïe, les tajines marocains ou les curry indiens sur lesquels ils font merveille. Servir à 8-10°C
Le saviez-vous ?
Avec une moyenne de 150 millions de bouteilles de rosés AOC produites par an, la Provence est la 1ère région française avec 38% de la production nationale et fournit environ 8% des rosés du monde.

03.

Le rouge façon Provence

La Provence ne produit pas que des très bons rosés, elle est aussi - et de plus en plus - capable de sortir des vins rouges de très bonne tenue, dont certains ont de vraies qualités de garde. A découvrir donc…
S’il est jeune, vif et fruité, le vin rouge de Provence accompagnera avec bonheur les grillades parfumées aux herbes de la garrigue, les viandes blanches, les gigots, le pot-au-feu froid en salade, les tians de légumes ou encore de délicieuses et fondantes tomates à l’huile d’olive. Mais les gourmands avisés savent que l’on trouve de plus en plus en Provence des rouges de garde de très haut niveau. Dans leur pleine maturité, après un élevage en barriques, ils s’accordent joliment avec des plats plus puissants comme les viandes cuisinées (daubes, civets, pieds et paquets), les gibiers ou les fromages de caractère. Les principaux cépages utilisés pour l’élaboration des vins rouges en Provence sont : la syrah, le grenache, le cinsault, le tibourin (ces deux derniers étant typiquement provençaux), le mourvèdre, le carignan et le cabernet sauvignon (ce dernier étant peu utilisé dans la région).
Le saviez-vous ?
Servez les vins jeunes à 14-16°C ; 16-18°C pour les vins de garde
Pour produire du vin rouge ou rosé, les raisins macèrent après avoir été foulés, ce qui permet l’extraction de bien plus de composants du fruit (et donc de pigments). Pour obtenir un rosé, la macération est donc plus courte.

03.

Le blanc d’ici

Servis à 6-8°C, les vins blancs de Provence révèlent une belle diversité de personnalités. Si certaines appellations comme Palette ou Cassis s’expriment principalement dans cette couleur, sur tout le terroir bonnes surprises et découvertes ne manquent pas…
Vifs, frais, souples ou ronds et surtout très aromatiques, les vins Blancs de Provence apportent leur fraîcheur aux fruits de mer et aux poissons, grillés ou en sauce. Ils sont aussi très agréables à l’apéritif, accompagnés de quelques olives bien relevées. Les grands blancs, vinifiés en barrique, s’épanouissent auprès de viandes blanches, de truffes ou de fromages de chèvres. Les cépages les plus utilisés en Provence sont le rolle (ou vermentino), l’ugni blanc, la clairette (un très ancien cépage local utilisé pour les Cassis, les Palette et les Bandol), la sévignon, le bourboulenc blanc (ou doillon), un cépage tardif, robuste et très rustique qui reste discret en Provence.
Le saviez-vous ?
Pour obtenir un vin blanc, on presse le fruit, puis le jus est directement fermenté en cuve. Ce procédé permet d’extraire peu de pulpe et de pellicule des raisins (qui donnent la coloration au vin). Il est donc possible d’obtenir du vin blanc avec des raisins rouges !